Panier

Votre panier est vide

Les "cuirs" végétaux : une véritable alternative

au cuir animal

Si le cuir est un matériaux tendance, est-on vraiment obligé de porter du cuir animal pour autant ? Les alternatives 100% végétales existent, et ça serait dommage de s'en priver ! C'est d'ailleurs naturellement que nous, Angarde, avons privilégié le "cuir" végétal dans le choix de nos matériaux, pour promouvoir une approche innovante et responsable dans la conception de nos modèles !

Publié le 13 Juillet 2021 | Article rédigé par Ségolène

Tout d'abord, oui, parler de "cuir'' végétal est un abus de langage. Nous parlerons de “cuir” végétal en soulignant les guillemets car nous savons évidemment qu’aucun cuir ne peut être végétal ou vegan, puisque par définition même le cuir trouve son origine dans la peau d’un animal.Cependant, à ce jour aucun terme n’existe pour désigner ces matériaux, nous vous prions de bien vouloir nous excuser d’utiliser celui-ci, par défaut.

“Cuir” de cactus, “cuir” d’ananas, “cuir” de raisin ou encore “cuir” de pomme, un véritable cocktail de “cuirs” végétaux, qui ont tout pour vous séduire !

🔎Focus sur les bonnes raisons qui peuvent vous inciter vous aussi à opter pour le "cuir" végétal

Le “cuir végétal" est une industrie à la fois écologique et durable.Dans la société actuelle où la protection animale et la conscience écologique sont passées au premier plan, le “cuir” végétal semble être une alternative dont on ne pourra bientôt plus se passer !

Le “cuir” végétal est issu soit de déchets de production (comme le “cuir” d'ananas, aussi appeléPiñatex®), soit de végétaux naturels sans culture dédiée.

On favorise les matières naturelles et on change petit à petit nos habitudes pour le plus grand plaisir de nos amis les bêtes. La nature regorge de solutions pour trouver des façons de faire plus soucieuses de l’environnement, pour autant de qualité et moins de culpabilité.De plus, le “cuir” végétal est tout aussi qualitatif, résistant et imputrescible que le cuir que l’on connaît et marque ainsi un tournant important dans le monde de la mode et de l’industrie textile.

Faire le choix de vêtements, chaussures ou d’accessoires conçus à partir de “cuir” végétal est tant un choix stylistique que politique. Ces produits sont généralement fabriqués en petites séries et constituent à eux seuls des pièces originales.Par exemple, chez Angarde, nous privilégions la pré-commande pour éviter la surproduction et donc le gaspillage.

Alors, avis à toutes les fashionistas en quête de la “it-pièce” qui fera toute la différence dans leur dressing, le “cuir” végétal n’a pas fini de faire parler de lui !

 

© Angarde
AS Ananas Rose

© Angarde
AS Cactus Navy

🔎Quels sont les différents "cuirs" végétaux en question ?

Cuir de cactus - Desserto®

Adrián López Velarde & Marte Cázarez, tous deux originaires du Mexique, ont développé une matière appelée Desserto®; à base de nopal (également connu sous le nom de figue de barbarie, un cactus très courant), dans le but de créer une alternative au cuir animal. Après deux ans de Recherche & Développement, Desserto® voit enfin le jour.

Il est résistant à l’abrasion, au frottement, à la déchirure et à la traction. La matière est imperméable, souple, douce et elle est complètement adaptée pour le secteur de la chaussure. Elle est développée en différentes épaisseurs, textures et couleurs et il est possible de la personnaliser.

Desserto® est une matière en biopolymère, écologique et durable. En effet, elle ne requiert pas d’irrigation, elle enrichit la biodiversité; Desserto® contribuant au reboisement de cactus biologiques indigènes et typiques, elle ne nécessite pas d’engrais ni de pesticides et seules les feuilles matures sont coupées. La matière première est séchée naturellement dans un solarium, puis traitée par une technologie spéciale, enfin le “cuir” vegan de cactus est prêt pour le marché.

©Desserto

"Cuir" d'ananas - Piñatex®

C’est un textile innovant issu des fibres de feuilles d’ananas inutilisées que notre partenaire rachète aux paysans Philippins.

Le Piñatex® est un tissu robuste et déperlant offrant une alternative végétale au cuir. En prime, on peut lui attribuer la texture que l’on souhaite !

Sous-produit de la production de l’ananas, il ne nécessite pas de terres cultivables ou de ressources en eau supplémentaires, minimisant ainsi les impacts environnementaux liés à sa fabrication. Il faut savoir que chaque année, c'est 40 000 tonnes de feuilles d’ananas qui sont gâchées après la récolte.

© Piñatex

"Cuir" de raisin - Vegea®

Vegea® est une start-up italienne qui a décroché le gros lot dans la course à l’invention des "cuirs" végétaux.

Le "cuir" de raisin Vegea® est vraiment exceptionnel. D’abord par son aspect très abouti et absolument similaire au cuir animal. Mais surtout par son incroyable processus de fabrication. Créé à Milan en 2016 par un architecte et un chimiste, Vegea avait comme ambition de créer des matériaux éco-durables destinés à l’industrie de la mode et du design, excluant toute matière animale et adoptant un modèle d’économie circulaire.

C’est chose plus que réussie avec l’invention de ce cuir ne nécessitant aucune nouvelle ressource ou terre cultivée puisqu’il est fabriqué avec tout ce qui était traditionnellement jeté par les 7 500 000 hectares dédiés à l’industrie viticole dans le monde: la peau, les branches et les pépins de raisin, ainsi que les résidus d’élagage !

Et Vegea® ne s'est pas s’arrêté là puisque la petite société a également décidée de breveter un fil textile ressemblant au coton, issu des mêmes déchets de vigne.

“Cuir” de pomme ou Apple Skin

Appelé communément “cuir” de pomme, cette matière est un excellent substitut au cuir animal.Cette matière innovante est fabriquée à partir de résidus de pommes - qui sont issus de la fabrication de jus / cidres ... des vergers du Bolzano du nord de l’Italie.

Il est plus précisément constitué à 50% de pelures de pommes recyclées issues de la région du Tyrol qui sont transformées en poudre que l’on va ajouter ensuite à 50% d’un mélange d’huile végétale de ricin et de polyuréthane. Ce matériau est très résistant, étanche, souple et sa texture de cuir grainé fait parfaitement illusion : on dirait du cuir !

Bref, un matériau innovant et durable dont la production a un très faible impact pour la planète et qui, pomme sur le gâteau, est biodégradable.

Ainsi, le designer comme le consommateur deviennent acteurs de l’économie circulaire en achetant un produit 100% séduisant et écologique. Sans compter qu’il y a quelque chose d’amusant dans le fait de transformer un déchet en matériau précieux !

Il existe encore bien d’autres alternatives à la peau animale.

On pourrait aussi parler de “cuir” d’eucalyptus, de champignons, de raisons, d’hévéa, de thé de kombucha... Dans tous les cas, il est sûr que nous n’avons pas fini d’entendre parler de “cuir” végétal et que le cuir, au sens large du terme, voit sa famille s’agrandir au fil de son histoire.

En vous habillant avec du “cuir” de cactus, d’ananas ou autres fruits & légumes en tout genre, c’est aussi un nouveau mode de consommation que vous encouragez. Une nouvelle manière de voir la mode, plus durable et écologique.

En choisissant le “cuir” végétal, vous investissez dans une logique de consommation responsable. Et pour cause, les produits en “cuir” végétaux sont recyclables et résistent très bien dans la durée.

Une petite fashion révolution, qui fait toute la différence dans notre manière de consommer la mode.

Nouvelle collection
Espadrilles R.

Lire un autre article

La sneaker Angarde signée

Claire Prouvost

La marque française de chaussures éco-responsable Angarde s’associe à l’illustratrice Claire Prouvost pour une collaboration inédite : une sneaker vegan aux couleurs pop...

Les "cuirs" végétaux : une véritable alternative au cuir animal

Si le cuir est un matériaux tendance, est-on vraiment obligé de porter du cuir animal pour autant ? Les alternatives 100% végétales existent, et ça serait dommage de s'en priver ! C'est d'ailleurs naturellement que nous, Angarde, avons privilégié le "cuir" végétal dans le choix de nos matériaux, pour promouvoir une approche innovante et responsable dans la conception de nos modèles !

Publié le 13 Juillet 2021 |Article rédigé par Ségolène

Tout d'abord, oui, parler de "cuir'' végétal est un abus de langage. Nous parlerons de “cuir” végétal en soulignant les guillemets car nous savons évidemment qu’aucun cuir ne peut être végétal ou vegan, puisque par définition même le cuir trouve son origine dans la peau d’un animal.Cependant, à ce jour aucun terme n’existe pour désigner ces matériaux, nous vous prions de bien vouloir nous excuser d’utiliser celui-ci, par défaut.

“Cuir” de cactus, “cuir” d’ananas, “cuir” de raisin ou encore “cuir” de pomme, un véritable cocktail de “cuirs” végétaux, qui ont tout pour vous séduire !

🔎Focus sur les bonnes raisons qui peuvent vous inciter vous aussi à opter pour le "cuir" végétal

Le “cuir végétal" est une industrie à la fois écologique et durable.Dans la société actuelle où la protection animale et la conscience écologique sont passées au premier plan, le “cuir” végétal semble être une alternative dont on ne pourra bientôt plus se passer !

Le “cuir” végétal est issu soit de déchets de production (comme le “cuir” d'ananas, aussi appeléPiñatex®), soit de végétaux naturels sans culture dédiée.

On favorise les matières naturelles et on change petit à petit nos habitudes pour le plus grand plaisir de nos amis les bêtes. La nature regorge de solutions pour trouver des façons de faire plus soucieuses de l’environnement, pour autant de qualité et moins de culpabilité.De plus, le “cuir” végétal est tout aussi qualitatif, résistant et imputrescible que le cuir que l’on connaît et marque ainsi un tournant important dans le monde de la mode et de l’industrie textile.

Faire le choix de vêtements, chaussures ou d’accessoires conçus à partir de “cuir” végétal est tant un choix stylistique que politique. Ces produits sont généralement fabriqués en petites séries et constituent à eux seuls des pièces originales.Par exemple, chez Angarde, nous privilégions la pré-commande pour éviter la surproduction et donc le gaspillage.

Alors, avis à toutes les fashionistas en quête de la “it-pièce” qui fera toute la différence dans leur dressing, le “cuir” végétal n’a pas fini de faire parler de lui !

© Angarde
AS Ananas Rose

© Angarde
AS Cactus Navy

🔎 Quels sont les différents "cuirs" végétaux en question ?

Cuir de cactus - Desserto®

Adrián López Velarde & Marte Cázarez, tous deux originaires du Mexique, ont développé une matière appelée Desserto®; à base de nopal (également connu sous le nom de figue de barbarie, un cactus très courant), dans le but de créer une alternative au cuir animal. Après deux ans de Recherche & Développement, Desserto® voit enfin le jour.

Il est résistant à l’abrasion, au frottement, à la déchirure et à la traction. La matière est imperméable, souple, douce et elle est complètement adaptée pour le secteur de la chaussure. Elle est développée en différentes épaisseurs, textures et couleurs et il est possible de la personnaliser.

Desserto® est une matière en biopolymère, écologique et durable. En effet, elle ne requiert pas d’irrigation, elle enrichit la biodiversité; Desserto® contribuant au reboisement de cactus biologiques indigènes et typiques, elle ne nécessite pas d’engrais ni de pesticides et seules les feuilles matures sont coupées. La matière première est séchée naturellement dans un solarium, puis traitée par une technologie spéciale, enfin le “cuir” vegan de cactus est prêt pour le marché.

©Desserto

"Cuir" d'ananas - Piñatex®

C’est un textile innovant issu des fibres de feuilles d’ananas inutilisées que notre partenaire rachète aux paysans Philippins.

Le Piñatex® est un tissu robuste et déperlant offrant une alternative végétale au cuir. En prime, on peut lui attribuer la texture que l’on souhaite !

Sous-produit de la production de l’ananas, il ne nécessite pas de terres cultivables ou de ressources en eau supplémentaires, minimisant ainsi les impacts environnementaux liés à sa fabrication. Il faut savoir que chaque année, c'est 40 000 tonnes de feuilles d’ananas qui sont gâchées après la récolte.

© Piñatex

"Cuir" de raisin - Vegea®

Vegea® est une start-up italienne qui a décroché le gros lot dans la course à l’invention des "cuirs" végétaux.

Le "cuir" de raisin Vegea® est vraiment exceptionnel. D’abord par son aspect très abouti et absolument similaire au cuir animal. Mais surtout par son incroyable processus de fabrication. Créé à Milan en 2016 par un architecte et un chimiste, Vegea avait comme ambition de créer des matériaux éco-durables destinés à l’industrie de la mode et du design, excluant toute matière animale et adoptant un modèle d’économie circulaire.

C’est chose plus que réussie avec l’invention de ce cuir ne nécessitant aucune nouvelle ressource ou terre cultivée puisqu’il est fabriqué avec tout ce qui était traditionnellement jeté par les 7 500 000 hectares dédiés à l’industrie viticole dans le monde: la peau, les branches et les pépins de raisin, ainsi que les résidus d’élagage !

Et Vegea® ne s'est pas s’arrêté là puisque la petite société a également décidée de breveter un fil textile ressemblant au coton, issu des mêmes déchets de vigne.

“Cuir” de pomme ou Apple Skin

Appelé communément “cuir” de pomme, cette matière est un excellent substitut au cuir animal.Cette matière innovante est fabriquée à partir de résidus de pommes - qui sont issus de la fabrication de jus / cidres ... des vergers du Bolzano du nord de l’Italie.

Il est plus précisément constitué à 50% de pelures de pommes recyclées issues de la région du Tyrol qui sont transformées en poudre que l’on va ajouter ensuite à 50% d’un mélange d’huile végétale de ricin et de polyuréthane. Ce matériau est très résistant, étanche, souple et sa texture de cuir grainé fait parfaitement illusion : on dirait du cuir !

Bref, un matériau innovant et durable dont la production a un très faible impact pour la planète et qui, pomme sur le gâteau, est biodégradable.

Ainsi, le designer comme le consommateur deviennent acteurs de l’économie circulaire en achetant un produit 100% séduisant et écologique. Sans compter qu’il y a quelque chose d’amusant dans le fait de transformer un déchet en matériau précieux !

Il existe encore bien d’autres alternatives à la peau animale.

On pourrait aussi parler de “cuir” d’eucalyptus, de champignons, de raisons, d’hévéa, de thé de kombucha... Dans tous les cas, il est sûr que nous n’avons pas fini d’entendre parler de “cuir” végétal et que le cuir, au sens large du terme, voit sa famille s’agrandir au fil de son histoire.

En vous habillant avec du “cuir” de cactus, d’ananas ou autres fruits & légumes en tout genre, c’est aussi un nouveau mode de consommation que vous encouragez. Une nouvelle manière de voir la mode, plus durable et écologique.

En choisissant le “cuir” végétal, vous investissez dans une logique de consommation responsable. Et pour cause, les produits en “cuir” végétaux sont recyclables et résistent très bien dans la durée.

Une petite fashion révolution, qui fait toute la différence dans notre manière de consommer la mode.

Nouvelle collection
Espadrilles R.

Lire un autre article

La sneaker Angarde signée

Claire Prouvost

La marque française de chaussures éco-responsable Angarde s’associe à l’illustratrice Claire Prouvost pour une collaboration inédite : une sneaker vegan aux couleurs pop...